Défense

défense
Notre clé pour affronter les enjeux de demain : combiner expérience et culture de l’innovation
AUSY

Longtemps réduit, le budget alloué à la défense est aujourd’hui une priorité de la majorité des gouvernements européens. Les avancées technologiques se multiplient et la France, malgré des moyens financiers bien inférieurs, atteint un niveau d’excellence comparable à celui des Américains. Singulièrement, l’entreprise française Parrot a été retenue par l’U.S. Army pour construire des drones de reconnaissance.

Une nouvelle agence consacrée à l’innovation a d’ailleurs été créée pour la défense française : l’Agence de l’innovation de Défense. Ces investissements s’appuient sur une industrie compétitive et pérenne dans un marché très stratégique et politisé.

La rivalité mondiale est rude, entrainant la fusion de constructeurs de taille moyenne et l’avènement de géants planétaires, en Chine ou en Russie. Face à cette concurrence, les constructeurs européens, s’ils misent sur la qualité de leur production, ne peuvent pour autant garantir leur survie à moyen terme qu’en s’alliant. Le drone MALE européen - pour des missions de renseignement, surveillance, acquisition de cible et reconnaissance dans le monde entier - comme le programme nEUROn - véhicule de combat aérien non piloté - ou le SCAF - Système de Combat Aérien du Futur - sont les exemples les plus notoires de cette coopération européenne.  AUSY prend part à certains de ces projets en intervenant sur la partie logiciels embarqués bord/sol (DO 178 et DO 278) et boules girostabilisées (système optique stabilisé par des gyroscopes) qui équipent ce type appareils mais aussi sur la partie logiciels applicatifs avec la conception de simulateurs d’équipements et le support aux essais en vol.

Avec 5 000 entreprises dans le secteur de la défense, l’industrie française concentre plus du quart des capacités européennes et est capable de concevoir et produire la quasi-totalité des équipements nécessaires aux forces armées. En outre, les prises de commandes pour l’industrie française navale militaire continuent d’augmenter. AUSY a d’ailleurs une expérience reconnue en industrialisation et sûreté navales avec des activités de type études d’emménagement, études fonctionnelles (intégration physique, mise en route et essais des installations) et études d’intégration (coque, électricité / intégration système de combat, mécanique).

La Loi de Programmation Militaire 2019 - 2025 va impacter les grands équipements avec le renouvellement des avions et des blindés hors d’âge, ou la conception du futur porte-avions successeur du Charles-de-Gaulle. AUSY, fort de son expertise historique en ingénierie système et électronique embarquée intervient dans les phases de design et de conception des produits y compris les phases d’aménagement des intérieurs, ainsi qu’en gestion de projets et moyens de tests (sur des calculateurs embarqués critiques notamment).

Parallèlement, la cyberdéfense est cruciale et omniprésente. Cette nouvelle forme de défense passe par la protection et la surveillance du territoire au niveau des frontières et des aéroports. AUSY intervient, au niveau matériel et logiciel, sur des systèmes de biométrie basés sur de la reconnaissance faciale ou d’iris entre autre.

Les armées françaises sont désormais dotées d'une doctrine militaire cyber-offensive, une manière de renforcer leur posture face à la multiplication des menaces dans le cyberespace devenu un champ de bataille à part entière. La cyber-sécurité est au cœur de tous les métiers et fait du numérique une priorité majeure. AUSY participe activement au développement d’outils de cyberdéfense et de systèmes de télécommunications sécurisés, contribue au maintien en condition opérationnel de systèmes de préparation et de restitution de missions et concourt à la protection des systèmes d’informations stratégiques grâce notamment à son pool de pentesteurs certifiés OSCP.

Un autre enjeu qui devient majeur est l’exploitation et la maîtrise des data, au profit des forces, mais aussi de l’administration du ministère de la défense. Le traitement des data se fait en masse, mais aussi de manière intelligente, grâce au machine learning. L’IA est une aide précieuse à la décision, un allègement de la pénibilité et un gage de précision, et peut par exemple permettre de détecter des mines sous-marines, ou de contrer une cyber-attaque, c’est-à-dire accomplir des tâches critiques en environnement contraint.

Dans ce cadre, AUSY propose ses services en data visualisation, pour fluidifier les interactions et décisions dans des contextes complexes et dynamiques.

Enfin, après la militarisation de l’espace, la politique des Etats-Unis et les précautions prises par la Chine et la Russie semblent nous mener vers une arsenalisation de l’espace. Un enjeu majeur de souveraineté nationale et européenne est alors de défendre nos satellites civils comme militaires dans l’espace, être capable de voir, éviter, agir et neutraliser une menace. AUSY intervient dans ce secteur, que ce soit sur des systèmes embarqués critiques de pointe ou en cyber-sécurité.

Ainsi, que ce soit en cyberdéfense, en exploitation de data, ou en équipements de tous types pour nos armées, AUSY est acteur pleinement positionné, avec une offre de multi-spécialistes, sur ce secteur ultra concurrentiel qu’est la Défense.

 

defense

Téléchargez le leaflet Défense

Parlons ensemble de vos projets.

c