NUCLEAIRE

Le premier réacteur nucléaire français est celui de Marcoule, qui fut mis en fonctionnement en 1955. Aujourd’hui, avec 19 centrales et 58 réacteurs opérationnels, l'énergie nucléaire occupe une place très importante dans l’économie nationale. Ce parc en exploitation fournit 75 % de l’électricité produite dans le pays. Le gouvernement s’est engagé à fermer plusieurs réacteurs au moment de la mise en service de l’EPR (European Pressurized Reactor) de Flamanville et à réduire la part de l’énergie nucléaire en France de 50 % d’ici 2035.

AUSY apporte son expertise en génie atomique, sureté et matériaux pour le nucléaire afin de répondre aux 4 enjeux principaux actuels qui sont donc :

  • Maintenir et prolonger la durée de vie des centrales nucléaires actuelles
  • Garantir la sûreté et la sécurité du parc nucléaire existant (sûreté Cycle du combustible et réacteur, protection site…)
  • Concevoir de nouveaux réacteurs EPR (réacteurs nucléaires à eau pressurisée de troisième génération dont le but est d'améliorer la sûreté nucléaire et la protection des travailleurs contre les rayonnements ionisants) sur les Marchés français et étrangers
  • Préparer le démantèlement du parc nucléaire en exploitation

 

Prolongation de la durée de vie des centrales du parc en exploitation

Fortes de leurs expertises en matériaux et équipements sous pression nucléaire (ESPN), les équipes AUSY aident les entreprises à mettre en place les nouvelles réglementations post Fukushima sur leurs équipements. Depuis 1999, nous avons consolidé un important retour d’expérience dans le contrôle de la fabrication des équipements nucléaires et mis en place une organisation dédiée qui nous a permis de vérifier de nombreux équipements chaudronnés, forgés et moulés (revues de rapports de fin de fabrication, respect des normes lors des phases de tests…).

Ces dernières années, afin de toujours mieux protéger la population et l’environnement, la France a encore durci les réglementations autour de ses centrales nucléaires. En confinant les éléments radioactifs ou en refroidissant le cœur du réacteur nucléaire, les ESPN jouent des rôles particulièrement critiques dans le fonctionnement des centrales. Ils font donc l’objet de règlementations spécifiques encadrant l’ensemble de leur cycle de vie. Chaque fournisseur d’ESPN doit se conformer à ces nouvelles règlementations en s’assurant et en prouvant aux organismes de contrôle agréés que leurs équipements répondent bien aux nouvelles normes. AUSY accompagne et suit des fournisseurs dans la mise à niveau des équipements et de la documentation technique associée. AUSY propose également les moyens organisationnels nécessaires à leur bonne collaboration avec les divers organismes de contrôle.

 

Sureté et sécurité des installations

Les installations nucléaires de base (INB) et les installations individuelles (II) font l’objet de risques très divers, liés aux différents types de radioéléments, de procédés et de réactifs utilisés. Ces risques, d’origine interne ou externe, constituent des initiateurs possibles d'incident et d'accident. Compte tenu de cette diversité des risques et de leurs origines, il est nécessaire que l’approche de la sûreté soit adaptée à leur réalité et à leur importance.

La démarche retenue à la conception et au réexamen de sûreté des installations doit évoluer en prenant en compte une approche déterministe prudente. Cette approche consiste à étudier la robustesse de la conception d’un système en s’intéressant à ses défaillances plausibles et à leurs conséquences. Elle est basée sur le principe de défense en profondeur qui repose sur la mise en œuvre de lignes de défense successives et suffisamment indépendantes visant à prévenir, surveiller et, le cas échéant, limiter les conséquences d’incidents et/ou d’accidents pouvant survenir sur une installation.

AUSY est l’un des ingénieristes leader en France dans le domaine de la sûreté nucléaire, fort de ses partenariats historiques avec les principaux acteurs du domaine nucléaire.

L’accident de Fukushima a relancé les questions sur la sureté nucléaire. L’ASN a décidé de modifier les règles de sureté de l’ensemble des installations nucléaires françaises que ce soit des centrales nucléaires en exploitation ou du cycle du combustible. Nos ingénieurs sureté nucléaire participent aux révisions de rapports de sureté d’installations et réalise des études de risques d’agressions internes (incendies…) ou externes (climatiques). En effet, nos équipes interviennent pour différents clients sur la protection des sites nucléaires (axes de réflexions sur les aspect sécurité et anti-intrusion, actes de malveillance, survol de drones…) et le prototypage de solutions physiques.

 

Conception de nouveaux réacteurs

AUSY est impliqué dans les projets EPR Flamanville 3, Hinkley Point C et EPR2 (en phase d’études préliminaires) avec 2 axes d’expertise : l’installation générale (implantation des équipements, tuyauterie et génie civil) et le cœur du réacteur (criticité, neutronique, thermohydraulique et physiques des cœurs).

Afin de contrôler une réaction nucléaire comme celle qui se produit dans un réacteur, il faut contrôler le nombre de neutrons issu des fissions : le nombre de neutrons produits dans le cœur du réacteur doit être égal au nombre de neutrons qui disparaissent dans le cœur. On dit alors que le réacteur est « critique ».

Les ingénieurs AUSY se voient confier des missions de calcul neutroniques et de criticité tant pour des réacteurs en fonctionnement ou en construction, en situation normale, incidentelle ou accidentelle, mais également des études sur des réacteurs expérimentaux (réacteur modéré à eau lourde, etc), laboratoires, transports, etc.

Ces travaux vont de la modélisation numérique des différentes géométries en 2D ou 3D jusqu’au post-traitement et à l’analyse des résultats obtenus en passant par des études de sensibilités. Les jeux de données créés et mis à jour sont cédés aux clients en fin de projet. En complément, nos clients confient également à nos équipes la validation de codes de calcul.

Les ingénieurs AUSY neutroniciens et criticiens sont issus d’écoles d’ingénieurs spécialisés en génie atomique ou ont un doctorat dans le domaine. Par ailleurs, ils possèdent plusieurs années d’expérience dans ce type de travaux, pour avoir effectués plusieurs missions pour plusieurs clients pour le compte d’AUSY.

Dans un réacteur nucléaire, l’étude des comportements des fluides est aussi importante que celle des neutrons. En effet, l’eau qui circule dans le circuit primaire va notamment tempérer les neutrons et servir de caloporteur pour transmettre l’échauffement dû aux fissions vers le circuit secondaire ; l’eau borée du circuit d’injection de sécurité, en cas de brèche importante au niveau du circuit primaire, va être injectée dans le cœur afin d’étouffer la réaction en chaine. Ces fluides ont une incidence forte sur l’évolution de la réaction nucléaire dans le cœur : les études de Thermohydraulique et Neutroniques sont donc liées.

AUSY dispose à ce titre, depuis de nombreuses années, d’un Bureau d’études à Lyon spécialisé sur les scénarios d’accidents de circuits primaires pour les réacteurs nucléaires.

 

Préparation au démantèlement

AUSY participe au démantèlement soit des installations nucléaires de production soit du cycle du combustible grâce à son expertise en sureté démantèlement. Une équipe d’experts est spécialisée dans la revue de FEM/DAM (Fiche d’Evolution de la Modification/Dossier d’Autorisation de la Modification) qui sont des fiches d’évaluation de sureté de construction/déconstruction des sous-traitants, rédigées à destination des autorités nucléaires. AUSY intervient notamment sur les principales INB en cours de démantèlement sur les sites de La Hague ou de Marcoule.

 

Parlons ensemble de vos projets

contactez-nous