Interview de Pierre, ingénieur systèmes embarqués à Nantes

8 Novembre 2017
Pierre
Retrouvez l'interview de Pierre, ingénieur en systèmes embarqués.

Pierre, tu es aujourd’hui Ingénieur en Systèmes Embarqués, quel parcours as-tu suivi pour mener cette activité ?

Après un parcours scientifique au lycée, j’ai effectué 5 années à l’INSA de Rennes. J’ai choisi cette école car cela me permettait d’intégrer la préparation généraliste puis de poursuivre de suite une spécialisation en E2II (Electronique et Informatique Industrielle). Malgré ce parcours très typé électronique, j’ai plutôt travaillé sur du soft en sortie d’études.

Ton expérience chez AUSY est plutôt atypique... Tu es parti puis revenu. Qu’est ce qui t’a motivé pour nous rejoindre une nouvelle fois ?

Ma première expérience chez AUSY était sur un projet de 9 mois. La mission s’est terminée et j’ai de suite retrouvé un emploi dans une autre société. Le contexte était particulier à l’époque car il y avait très peu de missions dans mon domaine, sur la région nantaise.

J’ai gardé de nombreux contacts avec mon ancien manager AUSY. Je m’en suis rapproché quand je suis parti de mon ancienne société. Il savait ce qui me plaisait et le projet proposé m’a convaincu de revenir.

Comment s’est passé ce second recrutement ?

J’ai été recruté chez AUSY, en réunion technique directement chez le client où j’interviens actuellement… EASY quoi !

Quelles sont les activités sur lesquelles tu interviens aujourd’hui ?

Aujourd’hui je réalise le développement de futures interfaces de produits, qui sont déclinées selon plusieurs gammes et marques. Les modules développés doivent ainsi être compatibles avec beaucoup de produits conçus par la société.

Quels sont tes projets actuels et quelles compétences as-tu fait évoluer depuis 1 an ?

Actuellement, je suis sur un projet où il est nécessaire de réaliser des maquettes, des prototypes pour lancer la production de soft.

Durant la première moitié de ma mission, j'ai beaucoup travaillé pour perfectionner mes connaissances en C++ pour définir l'architecture logicielle des produits.

Maintenant, je m'occupe aussi de l'intégration continue, sujet sur lequel j'étais totalement débutant en arrivant. L'objectif est d'avoir un retour très rapide sur nos développements, en automatisant des tests et des créations de logiciels, dans un contexte agile avec des itérations de deux semaines.

Comment est organisée l’équipe d’ingénieurs au sein du Département Electronique ?

L’ambiance est très sympa dans l’équipe, nous sommes supervisés par 3 Chefs de projet au sein du Département Electronique. Nous sommes donc 5 sur le projet (4 développeurs : 1 sur la partie hardware, et 3 sur la partie software).

D’autre part 6 autres développeurs sont multi-projets et 4 testeurs interviennent régulièrement sur nos développements.

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans ton métier ?

La possibilité de partir from-scratch et ainsi de créer ce que je fais, me plait beaucoup.

De plus, l’aspect très concret de mon métier me permet de palper les produits réalisés.

As-tu un conseil à donner aux futurs ingénieurs ?

Oui, il est nécessaire d’expérimenter le plus possible, ne pas se fermer et toujours explorer. L’idée étant de rester très polyvalent afin d’avoir un large panel de connaissances. Pour se distinguer des autres, il faut toutefois se créer une spécificité.