AUSY soutient l’association Burns and Smiles

27 Juin 2018
b&s
400 000. C’est le nombre de personnes victimes de brûlures en France chaque année, dont 9 000 sont hospitalisées. Étonnant, car il est rare de voir des grands brûlés dans les espaces publics. Entre mal-être, peur du regard des autres et crainte du rejet, beaucoup s’isolent. C’est pour les aider dans ce combat quotidien que l’association Burns and Smiles est née.

En juin 2015, Laurent Gaudens, ancien Directeur de projets dans les Télécoms et Fondateur d’Emerit Consulting, décide de se lancer dans une nouvelle aventure : Burns and Smiles. Si il est touché par ce sujet, c’est car à l’âge de 4 ans, il est brûlé par le retour de flammes d’un barbecue. Il grandit en subissant de nombreuses interventions chirurgicales et constate que le monde extérieur est peu adapté aux difficultés des brûlés. Ils montent alors sa propre association, dont l’objectif principal est de rassembler les victimes et les aider dans leur quotidien.

Burns and Smiles intervient après la rééducation des brûlés, elle les prend en charge et les guide dans leur nouvelle vie. L’association agit pour les aider à se réinsérer et pour cela elle opère sur quatre missions principales :

  • Elle anime un groupe Facebook privé. Aujourd’hui, l’association compte 560 membres et elle souhaite agrandir son cercle en rassemblant de nouvelles personnes brûlées. Ce lieu virtuel est un véritable soutien moral où elles ont la possibilité d’échanger avec des personnes ayant le même vécu qu’elles. Elles peuvent également trouver des réponses à leurs questions grâce à l’intervention de professionnels.
  • Elle aide les victimes à sortir de l’isolement. Pour mener à bien cette mission, l’association a déjà mis en place deux évènements majeurs. Le premier, les « Smiles Aperos », invitent les brûlés à se rejoindre dans un lieu public pour prendre un verre et échanger. Derrière cette sortie ordinaire se cache un véritable objectif : les confronter aux regards d’anonymes. Le second évènement est la « B&S WEEK », où durant cinq jours les personnes brûlées intègrent un centre thermal pour les aider à reconstruire leur estime. Les matinées sont destinées aux soins thermaux, les après-midis des conférences et des ateliers sont proposés et les journées s’achèvent autour de soirées conviviales, comme des dîners au restaurant.
  • Elle sensibilise le grand public. Les brûlés sont souvent confrontés au regard des autres : entre maladresses et rejets, l’isolement est fréquent. Il faut donc transformer cette appréhension de l’autre en bienveillance pour les aider à la réinsertion. Cette action se traduit notamment par la sortie de films publicitaires. L’an dernier, il avait remporté un lion d’or dans sa catégorie lors du Cannes Lions Festival. Cette année, le  nouveau film, « Aidons les brûlés à sortir de l’ombre » a été réalisé dans un format plus court, pour s’adapter à la télévision et au cinéma. Il est sorti le 1er mai dernier sur le site web et les réseaux sociaux de l’association et s’inscrit dans une campagne de sensibilisation : #ChangeonsDeRegard.

burns and smiles

  • Elle soutiendra financièrement les personnes brûlées. L’association est confrontée à une véritable problématique de dons, utiles au soutien financier des brûlés. Elle travaille donc sur un nouveau chantier : mettre en place un fond d’aide d’urgence. Avec les honoraires des chirurgiens, les prix élevés des cosmétiques spécialisés ou les coûts des déplacements par exemple, ils sont confrontés à de vraies problématiques financières.

 

La réflexion autour de l’estime de soi, très présente chez Burns and Smiles a permis de générer la création d’un institut de beauté totalement indépendant : Dulcenae. La particularité de ce centre ? Le socio esthétisme. Son objectif ? Apporter une aide psychologique et des soins esthétiques, adaptés aux besoins des personnes souffrantes. Cet institut n’accueillera pas uniquement les brûlés, mais s’adressera plus largement à toutes les personnes fragilisées par des pathologies particulières. Il ouvrira dans un premier temps début juillet à Paris et devrait à moyen terme être déployé en province et à l’étranger (Bruxelles et Londres) afin de créer un véritable service de proximité.

Avec ses actions et sa notoriété qui se développent, l’association avait besoin d’un site internet plus adapté. AUSY intervient donc sur cet aspect, en lui apportant un soutien technique. Actuellement, le Groupe travaille sur la version 2 du site internet et met en place un design plus moderne et épuré ainsi que des technologies plus robustes. L’objectif de ce nouvel outil est d’encaisser les pics de trafic, de supporter les améliorations futures et de véhiculer une bonne image de l’association. Sa mise en ligne est prévue pour septembre 2018.

AUSY souhaite également accompagner l’association pour la réinsertion professionnelle de ses membres. C’est dans le cadre de ce projet que le Groupe va former ses équipes RH à un tout nouveau parcours de recrutement. Ce dernier inclura des relectures de CV, des simulations d’entretiens et quelques conseils personnalisés. Il proposera également de l’e-learning aux personnes brûlées pour les faire monter en compétences et ainsi embaucher parmi elles des ingénieurs ou des fonctions supports (commercial, marketing, comptabilité, communication…).

Grâce à ses nombreux projets, un bel avenir se dessine pour l’association. Et comme dirait Laurent Gaudens, il faut « toujours voir la vie du bon côté et sourire en réponse aux regards des autres ! C’est le « Smile » de Burns and Smiles ».

 

Pour plus d’informations sur le sujet, nous vous donnons rendez-vous sur la page Facebook de l’association Burns and Smiles et sur son site internet http://burns-and-smiles.org/